Présentation

Marine Guérillon-Dorguin, ancienne cavalière poney, passionnée par la race Welsh et les croisements Part Bred Welsh, s'attache chaque année à sélectionner soigneusement les meilleurs étalons pour ses ponettes.

Georgian

Compliciteisaure

Marine en 1982 montant Georgian Mystral,
étalon Welsh Pony Champion de France de CSO
de la même souche Welsh que Linaro

Instant d'une complicité partagée entre l'éleveuse
et Isaure-Gabriac, mère de Nouhka de Gabriac

 

La ligne directrice de l'élevage est depuis des années et restera : qualité, et non quantité.

Au delà de l'aspect élevage pur et simple, c'est avant tout le travail d'une éleveuse passionnée, et l'aboutissement d'une véritable histoire d'amour avec ses poneys.

Pour la petite histoire..

Quand Isaure m'a été présentée alors que j'étais gamine et en quête d'une monture, je dois dire que j'ai eu le coup de foudre pour cette Welsh Pony grise de 7 ans qui n'avait rien fait à part mettre au monde une pouliche baie (Nouhka de Gabriac) à la bouille toute aussi craquante que sa mère.

Un an après son acquisition, Isaure était à peine débourrée car elle m'avait fait traverser plusieurs périodes de découragement, peu habituée que j'étais à une ponette avec autant de sang et de niaque.

Puis déclic de part et d'autre eut lieu et en avant pour les premiers concours entrecoupés de longues ballades sur la plage et dans la pinède avec pour tout attirail un licol  (c'est plus pratique pour se rouler et brouter).

Après deux stages à "La Lébrerie" chez Jacques Géffré, les choses deviennent plus sérieuses : nous sortons en officiels, nous nous offrons plusieurs tours d'honneur et une sélection aux championnats de France en section B puis C la même année à cause d'un toisage malheureux.

Ensuite je deviens trop grande pour la ponette et les années passent :

- en 1985, Isaure a une pouliche par Weston Showman.

- en 1986, elle nous quitte prématurément,  laissant un vide immense et le sentiment de n'avoir pas été une cavalière à la hauteur de ses possibilités. Peut-être qu'en tant qu'éleveuse... Il faut que je retrouve Nouhka de Gabriac, sa première fille : je lance alors plusieurs bouteilles à la mer.

- en 1987, j'apprends que Nouhka est championne de France de CSO B1, qu'elle est montée par une cavalière de sa trempe : Leslie Pelat. Coup de téléphone : "Nouhka n'est pas à vendre".

- en 1993, soit après 6 ans de patience et quelques poulains issus d'autres lignées, Nouhka de Gabriac arrive au Tilia comme poulinière. 


Aucun doute, ces deux ponettes généreuses, chaudes, élastiques aux jarrets solides et à l'épaule mobile; des Welsh comme on les aime, de fabuleux maîtres d'école qui ont l'amplitude, la réactivité, la force, l'adresse et l'intelligence de vous négocier un parcours d'obstacle vite fait bien fait resteront pour moi des modèles à "perpétuer".

J’en profite pour remercier Mme de Bodard et Mme de Ravignan pour avoir importé, entre autres, Downland Secret et Steele’s Paeony… et Mme Salvan qui a fait naître deux de mes ponettes…
« Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l’avenir ». Otto de Habsbourg-Lorraine